Texte et paroles d'Henri Bornstein
Musiques de Pawel Matak

La pièce

Dans un pays en guerre, les filles voudraient empêcher les hommes de se battre. L’une d’elles, Léane est amoureuse d’Arcan, un soldat d’à peine quinze ans. Elle rencontre une jeune fille aveugle habitée par un mythe : construire l’Oiseau de Paix peut arrêter la guerre. Léane décide alors de convaincre Arcan de déposer les armes.
Un texte écrit comme un hommage aux femmes qui se battent pour la paix. Pour cette histoire où se rencontrent poésie du mythe et violence de la réalité, Pawel Matak a composé des musiques entre cabaret réaliste et musique traditionnelle d’Europe Centrale.

Extrait du texte :

(Arrive Asa)
Léane - Qu’est-ce que tu fais ici ?
Asa - Je t’ai suivie.
Léane -Asa, je t’en prie, je sais ce que tu penses. Nos frères n’ont pas la même religion. Ils se battent depuis toujours. Dis moi, toi. Qu’est-ce qui va les arrêter ?
Asa - Certainement pas construire une chimère ! Tu rêves avec cette histoire d’oiseau. D’ailleurs tu as toujours rêvé !
Léane - Rien ne se réglera par les armes, Asa.
Asa - Rien ne se réglera par miracle ! Nous devons continuer à nous réunir, à nous rassembler, à manifester dans la rue. Nous devons nous faire entendre.
Léane - Moi aussi je veux me faire entendre, mais pas comme ça.
Asa - Commence par convaincre ceux qui t’entourent toi qui es si maligne!
Léane -J’imagine que tu veux parler de Arcan ?
Asa -Par exemple !
Léane - C’est peut-être ça construire l’Oiseau ?
Asa -Si ça te rassure !
Léane - Alors je le ferai. Tu peux en être certaine. J’arriverai à persuader Arcan.
Asa - Si tu y arrives, je suis prête à me mettre à genoux !
Léane -Je voudrais que tu me fasses confiance.
Asa (en rigolant) - Aies confiance ! Tu te souviens ?  A l’école ?
Léane (riant aussi) -Aies confiance !

Extraits musicaux