Texte de Françoise Du Chaxel
(Editions Les cahiers de l'égaré, in Rêver le monde, 2002)
Adaptation de Henri Bornstein et Yves Gilbert
Musique de Thierry Fournié

La pièce

Le ciel de la ville borne les rêves de tous côtés. Des adolescents rêvent de vivre ailleurs, de vivre autrement. Certains vivent par procuration à travers des feuilletons télé ou se transportent ailleurs par l'imagination.Cette chronique adolescente raconte à quel point la ville et ses paysages obscurcissent la vie de ces jeunes et nous permet de découvrir leurs désirs d'ailleurs, de nouveaux décors....

Extrait du texte

Un garçon, plusieurs filles. Le garçon joue avec un jeu vidéo.
Le garçon - Avec ça je construis la ville que je veux. D'abord une rivière, bien au milieu la rivière. J'imagine pas une ville sans rivière... tout autour une forêt... l'eau, le bois, les bonnes odeurs.
Une fille - Grande comment ta ville ?
Le garçon - Moyenne. J'aime que les villes moyennes.
Une fille - Ça veut dire quoi moyenne ?
Le garçon - Une ville où tu connais tout le monde... les rues maintenant, larges, on y marche sans se bousculer... des maisons, pas des immeubles... ou alors des petits qui ne cachent pas le soleil.
Une fille - Une ville sans bruit c'est possible ?
Le garçon - Peut-être... là j'te dessine des rails de tramway silencieux.
Une fille - J'aimerais bien une ville sans mecs ou alors seulement ceux qu'on a choisis.
Le garçon - Parle pas de c'que tu connais pas.
Une fille - II n'y a personne dans les rues.
Le garçon - Ils sont chez eux. Attend, tu vas voir, en voilà.
Une fille - Des gros et des maigres, pas de moyens.
Le garçon - Les gros ce sont les riches. Les maigres travaillent pour les gros.
Une fille - Et les femmes ?
Le garçon - Les femmes ça embrouille tout. On verra plus tard.
Une fille - Tu m'expliqueras comment ils font tes habitants, sans femmes.

Extraits musicaux

Françoise Du CHAXEL

Née à Bergerac en 1940, Françoise du Chaxel a écrit une quinzaine de pièces de théâtre, dont certaines pour et avec des adolescents (L'Été des mangeurs d'étoiles, En automne j'ai même vu des renards danser, Un printemps s'est noyé dans la mer, Des anges rusés aux ailes plombées, Au pays de mon père on voit des bois sans nombre…). Elle partage son temps entre l'écriture et l'action culturelle. Elle est actuellement écrivain associé du Théâtre de la Cité internationale (Paris) après avoir été secrétaire générale dans plusieurs institutions culturelles. Elle dirige la collection Théâtrales Jeunesse.